Comment repérer et se débarrasser d’un cheval de Troie sur mon ordinateur ?

Un virus informatique qui infecte votre machine est connu sous le nom de cheval de Troie. Chacun a la possibilité de les repérer et de s’en débarrasser définitivement. Voici comment y parvenir :

Vous avez lancé douze sites web. Vous avez involontairement ouvert un fichier .exe qui n’a pas été vérifié par votre navigateur ou cliqué sur un lien bizarre. Peu de temps après, votre PC tombe en panne à cause d’une surchauffe. Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

Il est possible qu’un cheval de Troie informatique ait infecté votre appareil. Ce billet se concentre sur les logiciels malveillants qui posent problème à nos gadgets technologiques depuis la création d’Internet. Nous allons vous montrer comment en repérer un et, surtout, comment vous débarrasser définitivement d’un cheval de Troie de votre système informatique.

Qu’est-ce qu’un virus informatique appelé « cheval de Troie » ?

Un cheval de Troie est un type de logiciel malveillant qui infecte les ordinateurs et autres appareils connectés. Le cheval de Troie, qui semble d’abord être un logiciel inoffensif, lance une application dangereuse et l’insère ensuite secrètement dans le système d’exploitation des appareils. C’est l’une des attaques informatiques les plus répandues et les plus dangereuses.

Comme le cheval de Troie est généralement dissimulé dans le fichier .exe d’un logiciel qui semble d’abord être légal, contrairement à d’autres types de logiciels malveillants, il ne peut pas être installé sans l’aide de l’utilisateur. Il est crucial de toujours s’assurer que le fichier .exe provient d’une source fiable avant d’installer une application à partir de celui-ci.

En outre, le malware peut infecter les PC via des liens Internet douteux, des sites Web pornographiques, des pièces jointes malveillantes, des courriels de spam et des courriels d’escroquerie. Au final, le cheval de Troie ne fait que servir de conduit aux parasites pour accéder à l’ordinateur ou au smartphone.

Quel est l’impact des chevaux de Troie sur le système d’exploitation ?

En fonction de l’infection véhiculée par un cheval de Troie, différents effets peuvent en résulter. Il se peut qu’ils ne soient pas dangereux, mais ils peuvent l’être. Voici quelques exemples typiques de logiciels malveillants :

Activité anormalement élevée du disque dur

des pages Web et des fenêtres qui s’ouvrent ou se ferment toutes seules

Accumulation de chaleur dans le processeur

  • Arrêt soudain de l’ordinateur
  • Le temps de réponse du système est excessif.
  • des processus inconnus dans le gestionnaire de tâches
  • L’incorporation automatique de programmes que vous n’avez pas installés
  • Changement du moteur de recherche de votre navigateur web
  • Les résultats suivants sont les plus risqués :
  • Prise de contrôle du PC à distance par des pirates informatiques
  • Récupération automatique des données de la banque de l’utilisateur

Lorsque le contenu complet d’un disque dur est bloqué, le ransomware menace de supprimer ou de révéler des fichiers jusqu’à ce qu’un paiement soit effectué.

Spyware : surveillance complète de l’activité de l’utilisateur

Nous attirons l’attention sur le fait que chaque appareil connecté à Internet (ordinateur, smartphone, tablette, imprimante, etc.) est susceptible d’être infecté par un logiciel malveillant.

Comment débarrasser un PC des chevaux de Troie ?

Via le gestionnaire des tâches

Pensez à lancer le gestionnaire des tâches dès que vous observez une activité inhabituelle sur votre ordinateur (Ctrl+Alt+Supr ou clic droit dans la barre des tâches et choisissez le menu Gestionnaire des tâches). Vérifiez si un processus mystérieux est actif. Cliquez sur la colonne « mémoire » de l’onglet Processus pour la trier par ordre croissant ou décroissant. Il y a de fortes chances que vous puissiez identifier une application non identifiée qui utilise une quantité excessive de mémoire tampon. Il en va de même pour un logiciel qui n’a rien à voir avec les activités que vous effectuez.

A Lire aussi  Que fait un responsable de la communication web au quotidien ?

Si vous êtes certain que le logiciel est malveillant, mettez fin à son activité en sélectionnant « End Task » dans le menu contextuel lorsque vous cliquez dessus avec le bouton droit de la souris. Une fois le logiciel terminé, les performances de votre PC devraient revenir à la normale.

En utilisant le menu Exécuter de Windows

Vérifiez également les programmes de démarrage, car tous les chevaux de Troie n’apparaissent pas dans votre liste « Ajout/Suppression de programmes ». Maintenez la touche Windows enfoncée tout en appuyant sur R pour faire apparaître le menu Exécuter de Windows et obtenir une liste plus complète. Tapez « regedit » dans ce menu et appuyez sur la touche Entrée.

Vous verrez apparaître un popup avec une courte liste sous le menu « Ordinateur ». Développez le dossier SOFTWARE en cliquant sur HKEY CURRENT USER. Toutes les applications installées seront visibles. Recherchez celles que vous ne reconnaissez pas sur Google, et si vous avez des doutes, supprimez-les.

Supprimez les applications douteuses du panneau de configuration.

Ouvrez le panneau de configuration et parcourez la liste des applications installées tout en y réfléchissant. Il est possible que des logiciels malveillants, y compris des chevaux de Troie, aient été installés automatiquement. Si les résultats d’une recherche sur Internet concernant ce(s) programme(s) sont négatifs, supprimez-les immédiatement.

Que faire si le problème persiste ?

Exécutez un scan antivirus sur le système d’exploitation.

Exécutez une analyse complète instantanée de l’ordinateur avec un programme antivirus récemment téléchargé pour résoudre définitivement le problème. Un cheval de Troie peut être détecté et supprimé à l’aide des méthodes fournies par tout logiciel antivirus. Voici les 5 meilleurs programmes antivirus actuellement proposés pour les ordinateurs Windows et Mac, au cas où vous ne sauriez pas lequel choisir :

  • VirusScan 360
  • McAfee Total Security
  • Total Security de Bitdefender
  • Kaspersky Security basé sur le cloud
  • Sécurité Premium d’Avast.

Bien que vous puissiez souvent obtenir une version gratuite du programme qui permet déjà un premier degré d’analyse, il s’agit de logiciels coûteux. Pour éviter d’aggraver la situation, ne téléchargez un logiciel antivirus que depuis une plateforme sûre ou le site officiel du développeur.

Exécutez une analyse complète du système d’exploitation après avoir téléchargé l’antivirus. Désactivez votre connexion Internet pendant que l’analyse est en cours pour être sûr et empêcher toute infection future.

Selon la taille de votre disque dur et la quantité de données présentes sur votre ordinateur, cette opération peut prendre de 10 minutes à plusieurs heures. Plusieurs résultats peuvent s’afficher une fois l’analyse terminée. Les principales sont énumérées ci-dessous.

Le logiciel malveillant a été découvert par l’application antivirus, et il a été efficacement éliminé.

L’exécution d’une deuxième analyse complète vous permettra de confirmer que votre système est sûr et propre dans cette situation. Exécutez une troisième et dernière analyse du système si rien n’est trouvé, puis redémarrez votre ordinateur. Le logiciel malveillant sur votre machine a été complètement éliminé puisque l’infection ne peut plus être trouvée.

A Lire aussi  Quel vidéoprojecteur Optoma choisir ?

Activez le mode de surveillance continue de votre programme antivirus afin d’identifier en temps réel toute menace pour votre ordinateur et d’assurer une protection complète du système. Votre antivirus vous signalera immédiatement tout fichier, application ou spam étrange afin que vous puissiez le supprimer rapidement.

En activant ce mode, vous pouvez également surveiller les connexions de votre ordinateur pour rechercher les données suspectes qui sont continuellement transférées sur le réseau (une méthode fréquemment utilisée par les chevaux de Troie).

Bien que votre antivirus ait trouvé l’infection, il n’est pas en mesure de la supprimer.

Exécutez une autre analyse complète du système avec le nouveau programme antivirus après l’avoir adopté. Si la deuxième analyse ne donne aucun résultat, répétez le processus avec un troisième antivirus, et continuez ainsi jusqu’à ce que le logiciel malveillant ait été découvert et éradiqué par un antivirus.

Votre antivirus n’a absolument rien trouvé

Dans cette situation, répétez les étapes précédentes. La meilleure approche est encore une réinitialisation complète du système si vous n’obtenez aucun résultat. Formatez votre ordinateur, puis réinstallez votre système d’exploitation après avoir sauvegardé toutes vos données vitales sur un disque dur externe ou une clé USB.

Comment trouver et supprimer un cheval de Troie d’un smartphone ?

Les chevaux de Troie peuvent également infecter votre iPhone ou votre smartphone Android. Si vous détectez l’une des irrégularités suivantes sur votre appareil, pensez à prendre des mesures :

  • des fenêtres pop-up indésirables qui s’affichent automatiquement sans votre interaction
  • des bannières et des publicités qui s’affichent automatiquement dans la barre de notification
  • utilisation excessive de vos données mobiles
  • Le téléphone surchauffe en permanence.
  • La batterie s’épuise rapidement.

Utilisez simplement l’antivirus du smartphone pour supprimer les logiciels malveillants.

L’installation d’un antivirus sur votre smartphone est la technique la plus efficace pour se débarrasser des trojans. L’utilisation d’une analyse antivirus est l’approche la plus efficace pour trouver des trojans sur un smartphone. Par exemple, le programme Malwarebytes vérifiera rapidement et minutieusement votre appareil à la recherche de toute forme d’infection. Après cela, vous pouvez le(s) supprimer avec votre antivirus. Il n’y a pas plus simple !

Ensuite, n’oubliez pas de redémarrer votre téléphone, d’effectuer une nouvelle analyse complète et de confirmer qu’aucun logiciel dangereux n’est trouvé. Si rien n’apparaît, vous pouvez vous assurer que votre gadget est indemne et prêt pour une nouvelle tâche.

Vérifiez la liste des programmes installés.

Vous pouvez supprimer manuellement ce logiciel espion de votre smartphone en examinant la liste des applications chargées pour détecter toute application douteuse. Certains chevaux de Troie fonctionnent par défaut en mode administrateur, ce qui permet au système d’exploitation de votre appareil d’envoyer des notifications prioritaires. Allez dans Paramètres > Sécurité > Administrateur et choisissez Désactiver pour les désactiver.

Dans le cas où le mode administrateur ne peut pas être désactivé, redémarrez le smartphone en mode sans échec, puis supprimez toutes les applications préinstallées.

A Lire aussi  Ces nouvelles technologies changent notre vie au quotidien

N’oubliez pas de sauvegarder vos données.

Transférez vos données cruciales sur un autre appareil si le problème persiste. La méthode de transfert la plus sûre est le Bluetooth ou le NFC. Grâce à cette méthode, l’autre appareil ne sera pas infecté par des virus potentiels qui pourraient se trouver dans le lot de données transmises. Une fois les fichiers transférés, vous pouvez réinitialiser votre smartphone pour vous débarrasser définitivement de tout risque comme les virus, les logiciels malveillants et les ransomwares.

Pour éviter une nouvelle infection par un cheval de Troie après une réinitialisation, il est essentiel d’installer une application antivirus sur votre téléphone et de vous assurer que le mode de détection en temps réel est activé.

Comment supprimer complètement et rapidement tous vos logiciels espions !

Vous apprendrez dans cette leçon comment identifier et vous débarrasser étape par étape de tous les logiciels malveillants qui se trouvent sur votre ordinateur. Outre les chevaux de Troie, il existe différentes formes de malwares (rootkits, adwares, vers, virus, spywares, keyloggers etc…). Gratuit, très efficace et rapide !

Et si l’utilisation d’un MacBook vous protégeait des virus ?

Les virus frappent les PC Windows beaucoup plus fréquemment que les Mac, comme vous le savez certainement. Il y a relativement peu de personnes utilisant un MacBook ou tout autre ordinateur Apple de nos jours qui peuvent prétendre avoir de sérieux problèmes de virus, même si certains systèmes Apple peuvent présenter de réelles faiblesses en matière de sécurité. En fait, même avec un système relativement restreint qui agace occasionnellement certains utilisateurs, il peut néanmoins avoir l’avantage de mettre en avant la sécurité des utilisateurs.

Nous ne pouvons vous conseiller d’acheter un MacBook chez Inmac Wstore que si vous avez pris la décision de vous lancer dans l’achat d’un ordinateur Apple. En effet, comme vous pouvez le constater sur cette boutique internet, le rapport qualité/prix des ordinateurs portables fournis ici est inégalé. Vous trouverez ici d’excellents produits à moindre prix, et surtout avec une livraison directement chez vous en toute sécurité, même si d’autres sites en ligne peuvent parfois proposer les mêmes modèles à des coûts plus élevés. Tout ce que vous avez à faire est de passer une commande.

Nous avons tenté de répondre aux questions les plus fréquentes dans cet article :

  • Comment éliminer un cheval de Troie malveillant ?
  • Comment éliminer un cheval de Troie ?
  • Pourquoi utilise-t-on le terme « cheval de Troie » pour décrire un virus informatique ?
  • Quel est le mécanisme du virus du cheval de Troie ?
  • Comment puis-je savoir si je suis infecté par un cheval de Troie ?
  • Comment supprimer un cheval de Troie d’un téléphone portable ?
  • Nous espérons vraiment que ces informations vous aideront à vous protéger des virus.

Laisser un commentaire